Le Parcours cyclable du Littoral Varois


En 1889, une ligne de chemin de fer longue de 106 km a été créée pour relier les villes de Toulon et Saint-Raphaël en passant par Hyères, La Londe des Maures, Le Lavandou, Cavalaire, Sainte-Maxime et Fréjus; elle ne connut que la vapeur et fût fermée en 1951.

Rachetée alors par le département du Var, elle fût progressivement aménagée en une surprenante piste cyclable qui relie les nombreuses plages du littoral, tantôt suivant les routes sinueuses, tantôt accrochée au flanc des coteaux et des falaises qui surplombent la mer.

A l'heure actuelle, quatre tronçons sont terminés;

1. De Toulon à Hyères (20 km).
Ce tronçon (que nous n'avons eu l'occasion de parcourir qu'en 2008) n'est pas des plus passionnant. Dans sa plus grande partie, il suit la grand route reliant les deux localités. Seuls les deux ou trois premiers kilomètres qui "remontent" la vallé des amoureux à la sortie de Toulon sont de toute beauté. 

2. De Hyères à La Londe (13 km).
Cette partie du parcours suit le front de mer en passant par les différentes petites stations balnéaires de l'entité d'Hyères, traverse ensuite une longue roselière pour arriver dans la banlieue cossue et verdoyante de La Londe-les-Maures.

3. De La Londe au Lavandou (14 km).
Ce tronçon suit la plupart du temps la grand route mais s'en écarte de temps en temps pour réaliser des larges courbes dans de superbes pinèdes et au travers des vignes. Quel que soit le sens dans lequel on le parcourt, on a d'abord droit à 7 km de montée assez raide puis à 7 km de descente vertigineuse.

4. Du Lavandou à Pramousquier (10 km).
Il s'agit incontestablement de la plus jolie partie du parcours (je l'ai personnellement réalisée à six  reprises aller et retour). Sur plus des 3/4 du trajet, tout comme l'ancien chemin de fer sur lequel elle est installée, la piste cyclable s'écarte de la route côtière. Elle vit sa propre vie et se fraye un chemin dans les pentes du littoral, en s'insinuant dans de belles tranchées rocheuses ou en suivant des jardins regorgeant de fleurs. Elle offre de superbes vues sur les flots bleus et sur les îles d'Hyères; elle traverse un très joli tunnel de quelques centaines de mètres.

                                                                                                      Page suivante                  Retour index